Judō-Le Judo-club Tourangeau section de Beaulieu-lès-Loches . Années 70.

Judō-Le Judo-club Tourangeau section de Beaulieu-lès-Loches pour les années  : 1976/1977/1978/1979.

 

Judo-club Tourangeau section de Beaulieu-lès-Loches
Professeurs Jean-Claude Becavin – Alain Brun

La salle d’entraînement du Judo-club Tourangeau section de Beaulieu-lès-Loches se trouvait dans la salle annexe des bains douches de la ville qui , il me semble , devait être la salle des fêtes de l’époque et de la commune. Si l’un d’entre vous possède une photo du bâtiment de l’époque, pensez à moi. merci.

Les tatamis étaient posés sur le sol en carrelage ce qui avait pour conséquence directe que les chutes en devenaient , disons , un peu « sèches » J’ai toujours eu la certitude que l’onde de choque ,de dépit, devait en oublier de se propager…
L’ambiance y était toujours au beau fixe ce qui y était tout à l’honneur d’Alain Brun secondé par toute une équipe de joyeux drilles bien gaulois; ils se reconnaîtrons sur les photos. Malheureusement quelques uns nous ont quitté depuis.

J’ai franchi la porte pour la première fois le 27 septembre 1976 une date jamais oubliée car j’avais été enchanté par le judō. moi qui avant cette date n’avais pour ainsi dire jamais pratiqué de sport et qui était de faible constitution.

Les autres sports ne m’intéressait pas et même le foot me faisait peur car le ballon s’acharnait avec violence sur moi et mes lunettes. Ben, oui quoi tout le monde ne naît pas fort, solide et résistant mais on peut toujours faire des efforts pour essayer de le devenir. Moi, c’est à ce moment là que j’en ai pris conscience. Un travail colossal à accomplir m’attendait…

judo_club_beaulieu_les_loches_4

Moi, en 1978

Ce fut vraiment une découverte merveilleuse et surprenante qui allait m’influencer et par la suite, influencer le déroulement de ma vie même.
À l’époque je n’habitais pas à Loches mais à Châtillon-sur-Indre distant d’une vingtaine de kilomètres ; les deux premières années , été comme hivers , je faisais le trajet en deux roues mais je ne me souviens pas d’avoir raté beaucoup de cours , j’avais la flamme et comme tout le monde le sait, elle tient chaud. À partir de 1979 ma situation s’améliora grâce à un permis de conduire et une voiture.

judo_club_beaulieu_les_loches_1

↑  20 juin 1977

judo_club_beaulieu_les_loches_9

↑ Judo-club de Beaulieu-lès-Loches   – Professeur Alain Brun  – 1978

judo_club_beaulieu_les_loches_6

↑ Judo-club de Beaulieu-lès-Loches   – Professeur Alain Brun  – 1978

jun27_01

↑   Professeur Alain Brun  –  Debout sur la droite – 1978

judo_club_beaulieu_les_loches_11

↑ Judo-club de Beaulieu-lès-Loches – 1978

judo_club_beaulieu_les_loches_14

Intérieur de la salle – 1978

judo_club_beaulieu_les_loches_15

↑  Un autre bonne vue intérieure de la salle – 1978

judo_club_beaulieu_les_loches_2

↑   Professeur Alain Brun  – 1978

beaulieu_les_loches_judo_club_1978

↑ Judo-club de Beaulieu-lès-Loches   –  Un futur président de club  – 1978

beaulieu_les_loches_2_judo_club1

↑ Judo-club de Beaulieu-lès-Loches   –  Randori  – 1978

judo_japon_3

↑ Judo-club de Beaulieu-lès-Loches   –  Professeur Alain Brun  – 1978

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

↑   Jeannot prend son envol  – 1978

judo_club_beaulieu_les_loches_14

↑   Travail au sol   – Je suis sur la droite – 1979

judo_club_beaulieu_les_loches_12

↑   Travail au sol   – Dessous, c’est moi – 1979

 

 

Activité annexe du club :

 

christian_faurillon_87449

Un des pique-niques du club –  forêt de Loches -1977

judo_club_beaulieu_les_loches_1977_2

↑  … ça finissait souvent comme ça !

 

 

Les reliques ↓

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

↑ Carte de membre. 1976

 

↑ Écusson ( légèrement défraîchi) du Judo-club Tourangeau. Les exemplaires encore en circulation ne doivent pas être très nombreux. 

 

 

 

 

retout_top_pp

L’histoire du karaté Okinawaïen  沖縄空手の歴史 Christian Faurillon -フォーリヨン・クリスチャン ©2015

 

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :