Culture et tradition – De l’argile à la terre terre cuite – Une briqueterie à Okinawa.

Quelques clichés sur une petite briqueterie située dans la ville d’Okinawa, plus pécisement dans le quartier de Koja. Elle maintient une production de briques, tuiles et bien évidement de « Shiisa シーサー » les Lions ou chien-lions okinawaïens

cimg0223 (1)

cimg0222

Malgré ce que nous fait découvrir les photos, les constructions bâties en briques ne sont pas la norme. Traditionnellement les maisons étaient construites en bois avec un toit de chaume. Au 18e , 19e siècle les couvertures de tuiles se démocratisent. Après la deuxième guerre mondiale le béton fait son apparition jusque dans les moindres recoins de l’archipel. C’est sa solidité éprouvée face aux nombreux typhons qui lui vaut cette hégémonie architecturale.

Actuellement les habitations ( quelles soient en béton voire plus rarement en bois ) ornées d’un toit en tuiles rouges 赤煉瓦 donnent une touche de charme au paysage urbain et campagnard.

P1030013

Les toitures en tuiles rouges ont cependant un prix relativement élevé. Pour permettre à la tradition de se perpétuer et à un petit secteur semi-artisanal de survivre, beaucoup de collectivités locales font le choix d’en orner quelques bâtiments publics. L’argile rouge 赤土 la plus prisée provient de deux régions distinctes; une située dans la partie sud  d’Okinawa    » Shimajiri maji 島尻マージ et l’autre située dans la partie nord d’Okinawa  » Kunigami maji 国頭マージ »

↑ Détails d’une toiture.

↑ Habitations en béton ↑

↑ Une cheminée en briques rouges, rescapée des combats de 1945 et située sur la presqu’île de Katsuren 勝連町.

 

 

 

Revenons à notre briqueterie:

 

cimg0224

↑ L’entrée donnant sur les bureaux.

cimg0220

↑ Un jardin pittoresque ↓

cimg0219

↑ Elle expose son savoir faire sur le pas de la porte et sous la forme de Shiisa シーサー. On peut observer quatre exemplaires dont deux monumentaux.

cimg0225

↑ ↓ Les bâtiments où sont entreposés les fours.

cimg0226

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retout_top_pp

L’histoire du karaté Okinawaïen  沖縄空手の歴史 Christian Faurillon -フォーリヨン・クリスチャン ©2015

 

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :