archive

Archives de Tag: 東恩流

Haute de page : Kyōda Jūhatsu  許田 重発 – Bas de page :  Mabuni Kenwa 摩文仁賢和

0387

0388_kyoda_juhatsu

Nom : Kyōda 許田

Prénom : Jūhatsu 重発

Surnom : enfant スターグヮー 小樽小 Suta-gua ( petit frère tonneau ?) et une fois adulte : 小樽兄 スターチ suta-chi (grand frère tonneau ? )

Date de naissance et de décès : 5 décembre 1887 – 31 août 1968

Lieu de naissance : Naha 那覇市

Fondateur du style Tōon Ryu 東恩流. Le style Tōon 東恩流 est dédié à ses deux maîtres : Higaonna Kanyū 東恩納寛裕 et Higaonna Kanryō 東恩納 寛量 et en porte nominativement les idéogrammes: Tō 東 et On 恩. Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

Kyōda Jūhatsu 許田 重発 est le quatrième fils de Kyōda Jūkō 許田重興 très jeune, il aurait étudié le todé/karaté 唐手/空手avec un premier maître dénommé Higashionna Kanyū 東恩納寛裕 (1848-1922 ( ?)  dont on ne sait pas grand chose de lui à part qu’il habitait Naha 那覇市 . On parlait de lui en disant :  » l’Higaonna de l’est 東の東恩納  » (zone des quartiers Est de Naha) Higaonna 東恩納 est la prononciation en Okinawïen de Higashi 東-on恩-na納, Et qu’il aurait eu un fils historien de renom : Higashionna Kanjū 東恩納寛惇 (1882 – 1963). On regrette que ce fils n’ait pas laissé d’écrits sur son père et ses activités de todéka. C’est la mère du jeune Jūhatsu 重発 qui grâce à un lien de parenté avec « l’Higaonna de l’est 東の東恩納  » lui aurait permis d’accéder sans difficulté à son enseignement.

C’est vers l’âge de 15 ans (1902) que Kyōda Jūhatsu 許田 重発 aurait pris pour professeur Higaonna Kanryō 東恩納 寛量 (surnommé le « père du Naha-té ) Il serait arrivé au « dōjō » trois mois avant son condisciple Miyagi Chōjun 宮城長順 (Fondateur du style Goju-ryū 剛柔流). Le père de Jūhatsu 重発 était ami avec Higaonna Kanryō 東恩納寛量 Ce qui lui facilita encore une fois l’accès au « dōjō » de ce nouveau maître. Higaonna Kanryō 東恩納寛量 était connu lui pour être  » l’Higaonna de l’Ouest 西の東恩納 « (zone des quartiers Ouest de Naha) Ce qui permettait de faire la distinction avec son homonyme des quartiers Est. Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

0599_naha_okinawa

Fig.0599- Vue générale de Naha.

Il a eu également comme enseignant le maître chino-ryūkyūïen Wú Xián Guì 呉 賢貴/ 吴贤贵 (1886-1940), en japonais→ Go Kenki, originaire du district de Taijiang 福州市台江區 de la province du Fujian 福建省. Ce maître du style chinois de la grue blanche 白鹤拳 à ouvert dans le quartier Higashimachi à Naha un commerce de thé chinois (1912) connu sous le nom chinois de : » yǒng 永guāng 光 chá 茶 » (le thé de la lumière éternelle 永光茶 ». De ce maître il a reçu l’enseignement du Kata Nêpaï → ネーパイ → 弐拾捌打.

Adulte il choisit de devenir enseignant , Il fait ses études à l’école de formation d’enseignants scolaires Shihan Gakō 沖縄師範学校 où enseignait alors Yabu Kentsū 屋部 憲通 et qui lui transmettra le kata 型 Ji-on→ジオン→ 慈恩 . Son premier poste sera celui d’instituteur à l’école de (A)Tomari 泊小学校 Adresse actuelle : 2-23-9 Tomari Naha-city. Il semble avoir travailler dans le même établissement que Funakoshi Gichin 船越 義珍, son aîné mais nous ne possédons pas de précisions sur les rapports qu’ils ont entretenus mais il semble difficile qu’ils ne se soient pas connus. Par  la suite, Kyōda Jūhatsu 許田 重発 deviendra le directeur de l’école primaire (B) Kōshin  甲辰小学校 (1904-1944)  Adresse actuelle 1-1-1 Kumoji Naha   / 〒 900-8503 那覇市久茂地1丁目1−1Cette école sera détruite par les bombardements américains du 10 octobre 1944.

Au cours des époques, l’école primaire de (A) Tomari à changée plusieurs fois de noms ; je les donne pour information : Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

1803 → Kyōron Tō 教倫堂.
1881 → Kyōron Sho Gakō 教倫小学校.
1888  (Janvier) → Tomari jinjiyō Koto Sho Gakō 泊尋常小学校.
1888 (Novembre)  → Naha jinjiyō Koto Sho Gakō 那覇尋常高等小学校泊分校.
1899 →  Tomari jinjiyō Koto Sho Gakō (bis) 泊尋常小学校.
1941 → Tomari Kokumin Gakō 泊国民学校.
1958 → Tomari Sho Gakō 泊小学校.

0391

Fig.0391 – (B) École primaire Kōshin  甲辰小学校 (1904-1944)

1925 – Il est un des multiples professeurs de todé/ karaté 唐手/空手 à enseigner au sein du dōjō « Karaté kenkyu kaï  唐手研究会  » de l’association « Okinawa Karaté Kenkyu Kurabu 沖縄空手研究倶楽部  » présidé par Motobu Chōyū本部朝勇.  Christian Faurillon 

Par la suite il deviendra professeur d’éducation physique , section de todé 唐手 au collège  » Okinawaken ritsu daï-ni chugakō 沖縄県立第二中学校  » – Actuel : Naha Kōtō Gakō 那覇高等学校 Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

0389

Fig.0389-  Portail du collège  » Okinawaken ritsu daï-ni chugakō 沖縄県立第二中学校.

En 1934 à l’âge de 47 ans ; il obtient son diplôme d’instructeur de todé 唐手教師嘱託 à la Daï nippon Butokukaï section d’Okinawa 大日本武徳 会 大日本武徳会沖縄支部 (1933-1989)

0049_butokuden

Fig.049- Okinawa Butokuden 武徳殿 en 1945 après la fin des combats .L’emplacement se trouve à l’actuel  那覇市泉崎1-2-3. / 1-2-3 Izumizaki Naha- city.

En 1937, il dirige une représentation martiale où ses élèves du collège  » Okinawaken ritsu daïni chugakō 沖縄県立第二中学校  » sont à l’honneur.

Sur la fin de sa vie Kyōda Jūhatsu 許田 重発 va vivre dans la ville de Beppu 別府市 (préfecture d’Ōita 大分県) où il continue d’enseigner le karaté 空手 mais hors du cadre de l’éducation nationale.  Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

C’est dans cette ville de Beppu 別府市 qu’il décède en 1968 à l’âge de 81 ans.

Le style Tōon Ryu 東恩流 est dépositaire des kata(s) suivants et dont l’enseignement provient des maîtres :

▄ Higaonna Kanryō 東恩納寛量 :
Sanshin → サンチン → 三戦
Sanseru → サンセールー→ 三十六手
Pēcchūrin→ ペッチューリン → 壱百零八手

▄ Yabu Kentsū 屋部 憲通 :
Ji-on→ジオン→ 慈恩

▄ Wú Xián Guì alias Go Kenki 呉 賢貴/ 吴贤贵 :
Kata Nêpaï → ネーパイ → 弐拾捌打

▄ Higashionna Kanyū 東恩納寛裕 :
Seisan → セーサン →十三手

Les disciples les plus connus du maître Kyōda 許田 :

Kyōda Shigemitsu 許田重光 ( troisième fils du maître)
Kanzaki Kazuya 神崎和也
Ira Nagayuki 伊良波長幸
Murakami katsumi 村上勝美

_

dsfr34569

0405

0407

Nom : Mabuni 摩文仁

Prénom : Kenwa 賢和

Date de naissance et de décès : 14 novembre 1889 – 23 mai 1952

Lieu de naissance : Shuri 首里市 (quartier inconnu)

Fondateur du style Shitō-ryū 糸東流 (1934)

Mabuni Kenwa 摩文仁賢和 est le descendant (17e génération) du prince et célèbre guerrier, Ufugusuku Kenyū 大城賢雄 (?-1469) surnommé  » Uni Ufugusuku 鬼大城  » →  « Ufugusuku le Démon « . Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

0410

Fig.0410- Généalogie de Mabuni Kenwa 摩文仁賢和-  ↑ Cliquer sur l’image pour agrandir.

Fig.0409- Tombe de  Ufugusuku Kenyū 大城賢雄 dit  » Ufugusuku le Démon », située sous l’enceinte du château de Chibana – ville d’Okinawa  知花城 /沖縄市知花.

En 1903 à l’âge de 13 ou 14 ans il devient l’élève de Itosu Ankō 糸洲安恒 puis vers ses 19 ans (1908), il devient l’élève de Higaonna Kanryō 東恩納 寛量

Après avoir terminé son service militaire , il suit une formation pour devenir policier 警察官. C’est à l’âge de 26 ans qu’il reçoit des mains du maître Higaonna Kanryō 東恩納 寛量 son « Meinkyo 空手の免許 (diplôme) . Tout en suivant l’enseignement de maître Higaonna; il étudie deux armes majeures du kobudō; le bâton 棒術 et le saï 釵術. L’art du bâton 棒術 lui est enseigné par le maître Aragaki Seishō 新垣 世璋, le maître Soéishi 添石の棍 et le maître Ōgusuku Ō 山之根大城翁 . L’art du saï 釵術 quant à lui, lui est enseigné par le maître Tawata 多和田 . Une source cite également le maître Matsumura Ō 松村翁 comme étant un autre de ses maîtres potentiels. Christian Faurillon

1916 -Suite à l’obtention de son diplôme, il ouvre, chez lui, un « dōjō 道場 » qui réunira une cinquantaine d’élèves. Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

En 1918 naît son fils ; Mabuni ken-ei 摩文仁賢榮 (1918 – 2015).

En 1921, il a l’honneur de participer à une démonstration de todé/karaté 唐手/空手演武 devant le prince Kuninomiya 久邇宮・華頂宮両殿下 (1901-1947)

1924 - À l’âge de 35ans , il change de profession. De policier 巡査, il devient éducateur-instructeur détaché de la police – Junsa Kyōshō 巡査教習所の空手指導教授 et enseigne à l’école « Okinawaken ritsu suissan gako 沖縄県立水産学校 » .

En 1925 il effectue une représentation de todé/karaté 唐手/空手演武 devant un prince de la maison impériale; le prince chichibu no miya 秩父宮雍仁親王( (1902 -1953). Au cours de la même année, un ami de Mabuni Kenwa 摩文仁賢和 ; Yoshida Yasumasa吉田安昌 (? ) forme le projet d’ouvrir un dōjō 道場 ouvert à tous les styles et écoles 各流派合同 de todé/karaté 唐手/空手 et lui propose d’en devenir un des instructeurs. En fait il s’agit de participer à la fameuse association présidée par Motobu Chōyū本部朝勇  » l’Okinawa Karaté Kenkyu Kurabu 沖 縄唐手研究倶楽部, surnommée  le »Club Guwa クラブグヮー » (voir la page la biographie de Motobu Chōyū 本部朝勇 pour en savoir plus ). Le rôle de Yoshida Yasumasa吉田安昌 n’est pas bien défini mais il semble avoir jouer un rôle important pour réunir les fonds nécessaires au bon déroulement de l’association et à ceux de la construction du premier dōjō (dans le sens entier du terme) à Naha 那覇市.

En 1926、 il participe à une nouvelle représentation martiale 空手演武 devant son altesse impériale le prince Takamatsu 高松宮殿下 ( troisième fils de l’empereur Taishō ). Au cours de l’été de la même année, il est nommé instructeur à la Daï nippon Butokukaï 大日本武徳 会 section d’Okinawa 沖縄支部 (1933-1989) et enseigne à ce titre dans le dōjō de l’Okinawa Butokuden 武徳殿. Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

En 1927 le maître fondateur du judō ; kanō Jigorō 嘉納治五郎 (1860-1938) et un de ses disciples hauts gradés; Nagaoka Shūichi 永岡秀一 (1876-1952) , assistent à Okinawa à une session d’étude sur le karaté. Mabuni Kenwa 摩文仁賢和 et Miyagi Chōjun 宮城長順 en sont les représentants officiels. Le maître kanō Jigorō 嘉納治五郎 s’inspira des résultats de cette étude pour incorporer divers atemi waza (coups frappés 当身技 ) dans la partie self défense du Judō 攻防自在 .  Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

En 1929, Mabuni Kenwa 摩文仁賢和 démissionne de ses différents postes d’instructeur de karaté et se rend au Japon à Ōsaka 大阪市 où il ouvre un dōjō 道場 ; le .Yoshukan 養秀館 dans la rue de Tsurumibashi 鶴見橋通り (arrondissement de Nishinari-ku 西成区 ) Il profite de son implantation au Japon pour étudier plusieurs styles de jujitsu 柔術 tels les « Shinden Fudo-ryū 神伝不動流 » et « Fusen-ryū 不遷流 »

0406

Fig.0406- Un quartier animé d’Ōsaka 大阪市.

En 1931, il nomme son style le  » Mabuni-ryū 摩文仁流 , marquant ainsi sa différence par rapport au karaté Okinawïen. différence qui reflète d’une certaine manière, l’évolution de son  » karaté  » tel qui le pratique depuis son implantation au Japon. L’étude de divers styles de jujitsu 柔術, y est peut être pour quelque chose, sans pour que cela soit prouvé.

Le 5 mars 1934 est édité son livre, le « Kobo jizai goshinjutsu karaté kenpō 攻防自在護身術空手拳法 » puis le 25 octobre de la même année, il sort son deuxième ouvrage, le : karaté kenpō seipai no Kenkyū 空手拳法十八の研究. C’est en cette année 1934 qu’il décide de nommer son style le Shitō 糸東流 en l’honneur de ses deux anciens maîtres :Itosu Ankō 糸洲安恒 et Higaonna Kanryō 東恩納 寛量 . Pour cela il prend le premier idéogramme du nom de famille des deux maîtres : le de Itosu 糸洲 et le de Higaonna 東恩納 → 糸東 .  Le style Shitō-ryū  糸東流 sera reconnu et répertorié par la Daï nippon Butokukaï 大日本武徳会本部 au mois de mars 1939. Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

0411  0404

Fig.0411- Livre:  Kobo jizai goshinjutsu karaté kenpō 攻防自在護身術空手拳法 et Fig.0404 – Livre : karaté kenpō seipai no Kenkyū 空手拳法十八の研究.

En 1938, il édite un ouvrage écrit en collaboration avec Nakasoné Genwa 仲宗根源和 (1895-1978) le « Kobō Kempō Karate-do Nyumon 攻防拳法空手道入門 »

0408

Fig.0408- Livre : Kobō Kempō Karate-do Nyumon 攻防拳法空手道入門.

En 1939 il obtient le titre  » d’instructeur section karaté (renshi )空手術錬士  » de la Daï nippon Butokukaï 大日本武徳. Christian Faurillon karatehistorique.wordpress.com 

Mabuni Kenwa 摩文仁賢和 décède le 23 mai 1952 à l’age de 63 ans


Ses élèves les plus connus:
Mabuni Kenei 摩文仁 賢榮 ( fils du maître /1918 – 2015 )
Mabuni Kenzō 摩文仁 賢三 ( fils du maître /1927-2005)
Sakagami Ryūshō 坂上隆祥 (1915-1993)

———————————————-

À l’intention des visiteurs indélicats. 
Les articles de ce blog n’ont pas vocation à être la cible de razzias numériques intempestives et de copié-collés sauvages.  
Vous pouvez bien évidement vous inspirer des contenus, vous y référer même, sans pour autant vous adonner au pillage du travail exposé sur ces modestes pages et par politesse, un lien vers ce blog (Christian Faurillon – karatehistorique.wordpress.com) est toujours le bienvenu.
———————————————-

_

retour

  沖縄空手の歴史 Christian Faurillon -フォーリヨン・クリスチャン ©2015

_

_

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :