archive

Archives de Tag: Shuri 首里

Haute de page : Kanagusuku Sanda 金城真三良. Bas de page : Tawata Shinboku 多和田眞睦

 

 

Kanagusuku Sanda 金城真三良

0471

Fig.0471- Le maître Kanagusuku Sanda 金城真三良 avec sa petite fille;  Iha Kyo 伊波キヨ (?) . Cliché de Edmund M.H. Simon /1914.

Nom : Kanagusuku 金城 / Nom + titre + prénom ⇒ Kanagusuku 金城Ufuchiku大筑Sanda三郎 . Le nom vient en premier suivit du titre de fonction et se termine par le prénom ⇒ 金城大筑三郎. À noter, Kanagusuku 金城 se prononce  » Kinjō 金城 » en Japonais.

Prénom : Sanda 三郎

Surnom : Kani Usumé カニーウスメー (カニーウスヌー ) »Père kani » ( おじいさん = 士族 ⇒ タンメー , 平民 ⇒ ウスメー)

Date de naissance et de décès : Plusieurs dates s’affrontent 1834-1916 voire 1841-1926 ? La date de 1841-1926  semble la plus probable.

Lieu de naissance : village de Tobaru 桃原村 à Shuri 首里 . village qui se trouve sous l’enceinte du château de Shuri.

À l’origine du style dit : Uhuchiku-ryū ウフチク流 / 大筑流 / Ufushiku Den Kobujutsu.

0472

Fig.0472- Une  source qui anciennement alimentait tout le village de Tobaru 桃原村.

Nous ne possédons malheureusement pas de renseignements sur son enfance ni sur sa jeunesse.

Certaines sources le présente comme un petit noble, d’autres mettent en avant la fonction « Ufuchiku大筑 » qu’il occupe comme étant la preuve qu’il n’ était qu ‘un simple roturier fonctionnaire de police. Le fait est que, âgé, on le surnommait « Kani Usumé  » , à la façon des roturiers et non pas « Kani Tan mé  » , à la façon des nobles, penche en faveur d’une naissance non noble. Ce qui est en soit fort intéressant car les hommes du peuples de sa générations et de celles d’avant n’étaient pas nombreux à pratiquer le karaté/todé 唐手・空手 et le kobubō 古武道, arts généralement réservés aux aristocrates. Sa fonction de « policier »a du lui permettre d’avoir accès à des techniques martiales.

Edo nobori 江戸上り mission parade et allégeance :
Kanagusuku Sanda 金城真三良 a participé à une des parades d’allégeance dite  « Edo nobori 江戸上り » en faveur du shogunat 幕府. Cette parade, était organisée par le clan de Satsuma 薩摩藩 et elle était constituée d’ une importante délégation de  sujets du royaume des Ryūkyū. Elle avait lieu à Edo 江戸 (Tōkyō) . Le spectacle offert par les Ryūkyūïens (une centaine de personnes) était savamment orchestré en sous-main par le clan de Satsuma dans le but simple et unique de rehaussé son prestige auprès du Shogunat et des autres clans. Satsuma était le seul de tous les clans japonais  à pouvoir se prévaloir de posséder un royaume, comme vassal. Royaume vassal qu’il essayait , en outre, de faire passer pour être à 100% chinois ( toujours pour une question de prestige). Le clan de Satsuma obligeait les Ryūkyūïens à se vêtir des pieds à la tête à la mode typiquement chinoise et il leur était interdit de prononcer un seul mot de japonais.

Kanagusuku Sanda 金城真三良 a effectué le voyage et participé à la parade comme humble figurant, il devait avoir vers les 39 ou 40 ans . Cette parade a eu lieu en 1874 (?).

0470

Fig.0470 – Allégeance au Shogunat / Edo nobori  江戸上り  / 御免琉球人行列附.

À la fin du royaume des Ryūkyū, il aurait perdu son emploi et aurait ouvert une boutique d’antiquités 古物商. Les affaires ne devaient pas être florissantes car il éprouve de sérieuses difficultés à vivre de son commerce.

Il enseigne à son fils cadet; Chōgi 朝義 et prend plusieurs élèves, dont les plus connus ; Yabiku Mōten 屋比久孟 (1878 – 1941) et Kina Shiōsei 喜納昌盛 (1882-1981 ) , ce dernier est originaire du village de Nakagusuku 中城村. Les entraînements étaient basés sur le karaté/todé 空手 , le saï 釵術 et la technique du bâton 棒術.


Kanagusuku Sanda 金城真三良 est décédé à l’âge de 82 ans et a laissé une solide réputation de maîtrise technique. Nombreux sont encore les maîtres à se prévaloir d’une filiation en rapport avec sa technique.

dsfr34569

 

Tawata Shinboku 多和田眞睦

 

Nom : Tawata 多和田

Nom nobiliaire : Nom + Titre aristocratique + prénom ⇒ Tawata多和田Chikudon Peichin 筑登之親雲上Shinboku 眞睦

Prénom : Shinboku 眞睦

Surnom :  » Meigantu メーガントウ― ( メーガントウ)  » / Tawata nu meigantu 多和田ぬ メーガントウ―  » Tawata cheveux de devant  » ( cheveux qui pendent sur le devant du front ) Surnom assez surprenant car les nobles portaient les cheveux tirés en arrière du fait de la traditionnelle coiffure en chignon.

Date de naissance et de décès : 1814-1884

0475

Fig.0475- Insigne héraldique  « kamon 家紋 »  du clan Tawata  多和田.

Lieu de naissance : Shuri 首里 (un des villages se trouvant sous l’enceinte du palais de shuri ; lieu exact non précisé)
Tawata Shinboku 多和田眞睦 descendait d’une famille de nobles (14e génération 一四世 ) dont beaucoup de membres illustres ont été connus pour leur niveau technique dans la pratique des arts martiaux 武術者 . De ce fait une proportion importante de d’hommes de la famille, était au service de la défense du palais. Le grand père ; Tawata Shinkuro(?) 一二世真矩 et le père ;Tawata Shinkan 一三世真観 de Tawata Shinboku 多和田眞睦 font parties de ces hommes qui ont laissé leur nom dans les annales comme maîtres  » d’ Udundi 御殿手 ⇒ main du palais ⇒ Techniques martiales traditionnellement en usage à la cour du palais de Shuri 首里城. Ces techniques martiales étaient les suivantes : Art de l’équitation 馬術 ( monte et combat) , tir à l’arc 弓術 , maniement des sabres et épées 剣術 , maniement des armes d’hasts , todé/karaté 唐手・空手, maniement des armes dites du kobujutsu古武術, tel le bâton 棒術, le saï 釵術, etc. (Cliquer sur le lien pour visionner quelques-unes des armes traditionnellement usitées par les nobles et encore en usage dans le style Motobu 本部流)


Tawata Shinboku 多和田眞睦 a donc été dès son plus jeune âge familiarisé avec des techniques guerrières 武芸 et bien évidement avec le todé/karaté 唐手・空手.

À l’adolescence, il aurait bénéficié de l’enseignement du maître Matsumura Sōkon 松村 宗棍.

Tawata Shinboku 多和田眞睦 aurait eu l’honneur de particper à un combat 試合 devant le roi Shō Iku 国王尚育王 (1813-1847) et il aurait eu pour adversaire un dénommé Matsugawa Maki 松川マギー. Matsugawa Maki 松川マギー était un géant réputé pour sa force physique . Personne n’aurait parié sur le frêle Tawata 多和田. On dit que l’ arbitrage aurait été réalisé sous la férule de Matsumura Sōkon 松村 宗棍 maître d’armes en titre du palais 国王武術指南役 et professeur de Tawata 多和田. Malgré la grande différence de poids; Tawata Shinboku 多和田眞睦 aurait obtenu la victoire grâce à une technique de coup de pied 蹴り技.

Tawata Shinboku 多和田眞睦 était un expert de saï 釵et sa technique du todé 唐手 était réputée pour sa vitesse d’exécution . Frappes rapides des pieds et des mains. Son style était ce que les historiens ont appelé par la suite le « courant de Shuri 首里手 »

Ce combat magistralement mené aurait assis la renommée de Tawata Shinboku 多和田眞睦 et lui aurait ouvert la fonction de  » garde du corps » au service du souverain des Ryūkyū.

Élève le plus connu :
多和田真吉 (Fils du maître -1853-1920)
L’enseignement de Tawata Shinboku 多和田眞睦 semble avoir été partiellement perdu.

———————————————-

À l’intention des visiteurs indélicats. 
Les articles de ce blog n’ont pas vocation à être la cible de razzias numériques intempestives et de copié-collés sauvages.  
Vous pouvez bien évidement vous inspirer des contenus, vous y référer même, sans pour autant vous adonner au pillage du travail exposé sur ces modestes pages et par politesse, un lien vers ce blog (Christian Faurillon – karatehistorique.wordpress.com) est toujours le bienvenu.
———————————————-

_

retour

L’histoire du karaté Okinawaïen  沖縄空手の歴史 Christian Faurillon -フォーリヨン・クリスチャン ©2015

_

_

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :