Culture et tradition – Atelier de construction des bateaux sabani – Okinawa.

Le sabani サバニ船 est un petit bateau de pêche voire de transport, façonnés par les charpentiers de l’archipel. À l’origine, il était taillé dans un tronc et tout en une pièce. Par la suite, il sera réalisé au moyen
d’un assemblage en bois de pin. L’entretient  des bateaux était réalisé au moyen d’un badigeon d’huile de foie de requin 鮫肝油 L’huile de requin à deux fonctions : la première est d’ordre pratique ; empêcher les vers de s’incruster dans le bois . La deuxième relève des croyances populaires. Les pêcheurs de l’archipel » baptisaient » leur barque de pêche avec cette huile qui était censée posséder le pouvoir de faire fuir les mauvais esprits et ainsi assurer la protection de l’équipage lors de leurs périples en mer.

0486

Fig.0486- Bateau yambaru-Peinture de Yamada Shinzan  山田愼山.


Les plus célèbres marin de l’archipel étaient les marins originaires du bourg de Itoman  糸満市 qui n’hésitaient pas se rendre, à bord de sabani サバニ船, à des milliers de kilomètres de leur port d’origine. Leur signes de distinction étaient les tatouages dont ils ornaient leur corps. Ils étaient les seuls hommes tatoués de l’île d’Okinawa. Le tatouage était l’apanage des femmes qui se tatouaient les mains et les avant bras. Non pas dans un but esthétique de coquetterie mais tout simplement pour éviter que les hommes des troupes d’occupation du clan japonais de Satsuma 薩摩藩 n’en fassent leur compagne. Le tatouage n’avait pas bonne réputation au Japon (il ne l’a guère plus actuellement )

Un atelier de construction navale à Ojima 奥武島 (Okinawa).

 

La proue ↑

La poupe ↑

p1010029

↑ À notre époque, il ne fait guère plus que des apparitions lors des courses de sabani サバニ船 qui opposent des équipages de rameurs lors de compétitions festives « Harley » ハ ーレーet qui se tiennent en grande majorité pendant la saison estivale.

Parfois ils peuvent être peints ou décorés ↑

cimg1930

Un sabani サバニ船 au repos ↑ ↓ Port de Baten 馬天港 Sashiki 佐敷

cimg1931

 

 

 

 

 

retout_top_pp

L’histoire du karaté Okinawaïen  沖縄空手の歴史 Christian Faurillon -フォーリヨン・クリスチャン ©2015

 

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :